– Myriam Gourfink (assist. technologique)

Bestiole, spectacle de danse contemporaine de Myriam Gourfink se fonde sur l’improvisation et le dialogue en temps réel entre chorégraphe et danseuses.

La partition chorégraphique, inconnue des danseuses, s’écrit au fil du spectacle, diffusée sur les 21 écrans suspendus au dessus de la scène.
REMU a conçu une interface pour répondre aux attentes de la chorégraphe. Avec une notation graphique spécifique à l’artiste, ce dispositif permet la restitution en temps réel d’un ensemble complexe d’indications suivies par les danseuses sur les sept zones qui composent la scène.

  • bestiole-1
  • bestiole-2
  • bestiole-article